Abdel Seidou Odoutan

L’Intolérance religieuse et la montée de la violence dans la société contemporaine: Le cas de Boko-Haram du Nigeria

Les siècles précédents à notre ère ont connu des tumultes religieux en Europe et plus précisément en France où la monarchie absolue  de droit divin  a adopté le catholicisme comme religion de l’Etat, créant ainsi une intolérance totale qui serait à l’origine des violences religieuses au dix-septième et au dix-huitième siècle. La prolifération des sectes religieuses à travers le globe propage des dogmes qui donnent naissance à l’intolérance et à la violence comme seuls moyens de conversion et de communication.