UNE ANALYSE PHONOTACTIQUE DE L’ADAPTATION DES STRUCTURES SYLLABIQUES DES EMPRUNTS DE SOURCE FRANÇAISE DANS LE DIALECTE FULFULDE D’ADAMAWA

Le passage des mots d’une langue à une autre est un processus universel à travers l’évolution des langues. Quand les mots étrangers pénètrent dans le système lexical d’une autre langue, ils ont tendance à se comporter selon les règles de la langue cible. Eu égard à cette réalité, cet article, de nature descriptive, cherche à mettre en évidence les techniques phonotactiques employées par les Fulɓe de la région Adamawa du Cameroun francophone pour pouvoir adapter des mots français à agrégat consonantique en attaque et en coda d’une part, et ceux à initiale vocalique d’autre part. Les données de cette recherche sont les-produits de notre recherche doctorale sur l’indigénisation des emprunts de source française en fulfulde. Pour expliquer cette adaptation phonotactique, nous sommes guidé par le cadre de la grammaire de production basée sur des contraintes de la langue cible de Jacobs et Gussenhoven (2000). Le résultat de notre analyse montre que les Fulɓe procèdent à la modification phonotactique de structures syllabiques françaises à travers des processus comme l’interversion phonémique, l’insertion vocalique et l’élision consonantique.

 

Article Year
Volume Number
PageNumber
60-80